Le réseau français d’éducation à la nature et à l’environnement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Recherche-Action Participative
“Grandir avec la Nature”

Un processus apprenant multipartenarial

Le projet de Recherche action participative (RAP) “Grandir avec la nature” a été initié en 2016 au sein du Réseau École et Nature au travers la Dynamique Sortir!.

Ces dernières années, des recherches sont menées dans le domaine de la santé, en psychologie de l’environnement, en sociologie de l’environnement (voir notamment le syndrome de manque de nature suite à l’enquête de Richard Louv) et démontrent les intérêts pour le bien-être humain d’un contact régulier avec la nature :

  • contribue à maintenir les élèves en bonne santé ;
  • participe au développement de la communication, la collaboration, la créativité et l’esprit critique ;
  • favorise l’acquisition des savoirs en langues, en sciences et en mathématiques ;
  • aide à la gestion du stress et renforce l’estime de soi.

Ces bienfaits de l’éducation au plein air sont montrés de longue date par les acteurs de l’éducation à l’environnement, et depuis quelques années, des recherches essentiellement anglo-saxonnes* se développent pour documenter les effets du contact avec la nature. En revanche, en France, en sciences de l’éducation, le sujet ne fait pas l’objet de recherches structurées.

Cette recherche-action participative a donc vocation à étudier les effets sur le développement de l’enfant des pratiques d’éducation dans la nature dans un contexte essentiellement scolaire. Un groupe de travail puis un comité de pilotage s’est constitué en 2017 pour animer cette recherche action participative. Il est composé de professionnels de l’éducation à l’environnement, de l’éducation populaire, de la recherche et de l’enseignement.

Cartographie des projets

La recherche action c'est :

  • 9 territoires
  • 17 accompagnateurs
  • 45 enseignants
  • 11 animateurs  à l’environnement
  • 53 classes

Fiche technique

Date de début du projet : 2016

Partenaires techniques

Contact
Agnès PERREAU

Agnès PERREAU

06 07 32 66 90

L'interaction de différents cercles d'acteurs

  • Le comité de pilotage prépare et anime les ateliers de recherche-action nationaux en usant de techniques permettant de mettre tous les participants en situation de production.
  • Les pédagogues-chercheurs, enseignants, animateurs à l’environnement élaborent les projets pédagogiques sur leurs terrains d’action, délimitent leurs propres objectifs, choisissent leurs approches pédagogiques et collectent la matière à analyser dans le cadre de la problématique construite collectivement.
  • Les accompagnateurs-chercheurs, ont pour rôle d’aider les projets dans les territoires. Ils et elles accompagnent les pédagogues cherchers,au sein de sous-groupes régionaux. La forme des accompagnements est très variée allant des regroupements collectifs réguliers pour avancer ensemble sur le territoire, aux accompagnements individualisés.

Les acteurs de la recherche

Le REN, Réseau École et Nature est le porteur et le pilote du projet. Pour le REN, l’éducation à, par et dans la nature est essentielle au développement d’une écocitoyenneté permettant d’envisager un avenir sain et durable.

De plus, le REN a toujours placé l’innovation, l’expérimentation, l’amélioration des pratiques au cœur du développement de l’éducation à l’environnement.

  • Olivier Blanc, Directeur et Agnès Perreau coordinatrice de projets nature et biodiversité sont membres du COPIL RAP.

Le REEB œuvre depuis 25 ans à défendre et développer l’éducation à l’environnement en Bretagne. Pour le REEB, l’éducation à l’environnement avance sur des enjeux fondamentaux dont le progrès humain, la préservation des ressources naturelles et le vivre avec la nature et la biodiversité.

Le REEB s’est positionné dès le départ comme un territoire d’étude afin de faire progresser les connaissances et les pratiques de l’éducation dans la nature.

  • Dominique Cottereau, maître de conférences associée à l’IUT de Tours et Coordinatrice du Réseau d’Éducation à l’Environnement de Bretagne (REEB). Elle a rédigé en 1995 une thèse de doctorat sur l’écoformation et depuis elle ne cesse d’essayer d’interroger la part que prend le monde non humain dans nos éducations informelles. Elle est membre du COPIL et accompagnatrice-chercheuse pour la RAP.
  • Marie-Laure Girault travaille à l’Institut d’éducation à l’agro-environnement de Florac et pour l’association en “En Chemin…”, structure associative d’éducation relative à l’environnement et au patrimoine basée en Lozère. Elle est aussi membre du comité de pilotage de la Dynamique Sortir et accompagnatrice-chercheuse pour la RAP.

LIRDEF Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche en Didactique, Éducation, Formation à l’université de Montpellier, ancre une partie de ces problématiques dans les éducations à l’environnement et au développement durable dans l’articulation entre les milieux d’éducation formelle, non formelle voire informelle, en interrogeant les savoirs, les pratiques et les affects en jeu.

  • Aurélie Zwang est maître de conférences en sciences de l’éducation, membre du COPIL et accompagnatrice-chercheuse de la RAP en Poitou-Charentes.
  • Christian Reynaud, maître de conférence en sciences de l’éducation est membre du COPIL et accompagnateur-chercheur de la RAP en Lozère et dans la région lyonnaise.

Le Graine Bourgogne-Franche-Comté, tout comme le REEB, s’est positionné dès le départ pour être un terrain d’étude de cette recherche.

Sa finalité est de développer et faire connaître l’éducation à l’environnement par la mise en réseau des différents acteurs, tout en renforçant les compétences des acteurs régionaux de l’EEDD.

  • Frédéric Sergent – coordinateur du GRAINE est membre du COPIL de la RAP.

Centre d’Entrainement aux Méthodes d’Education Active : Mouvement de personnes engagées dans des pratiques autour des valeurs et des principes de l’Éducation Nouvelle et des méthodes d’éducation active, pour transformer les milieux et les institutions par la mise en action des individus.

  • Elisabeth Lebris, chargée de mission Éducation à l’Environnement au CEMEA, fait partie du COPIL de la dynamique Sortir et de la RAP.
Christophe Andreux conseil et formateur en EEDD et membre du COPIL RAP.

Pascal Galvani professeur émérite à l’Université du Québec à Rimouski où il coordonne la revue Présences, ainsi que la collection « Écologie et formation » aux éditions l’Harmattan.

Ses recherches portent sur les processus d’autoformation et d’écoformation. Sa thèse était centrée sur le sens de l’autoformation avec l’utilisation du blason pour comprendre sa dimension symbolique (1997). Dans le cadre de son HDR il a développé une méthode de recherche-formation fondée sur l’exploration phénoménologique et herméneutique des moments formateurs décisifs (kaïros) (2006, 2020).

Il est membre du COPIL et accompagnateur-chercheur dans le cadre de la RAP.

Nous contacter

Vous pouvez nous laisser un message en utilisant le formulaire de contact ci-dessous