Le réseau français d’éducation à la nature et à l’environnement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Des missions

Un projet pluriannuel

FRENE a pour mission de : 

  • Structurer le réseau,
  • impliquer les territoires dans l’élaboration de la politique d’éducation à l’environnement vers un développement durable à tous les niveaux : du local à l’international,
  • structurer les échanges et les instances décisionnelles du réseau,
  • créer de nouveaux dispositifs pédagogiques,
  • assurer la mutualisation des savoirs,
  • accompagner les associations d’Éducation à l’Environnement (EE) dans leur pérennisation.

Le tout garanti par une charte

L’ensemble des actions menées par FRENE s’inscrit dans le cadre d’une charte collective réalisée en 1992. Il s’agit d’une véritable référence pour les acteurs de l’EE en France et pour les projets du réseau.Celle-ci présente l’éthique, la sensibilité et la philosophie de FRENE.

La rédaction de cette charte a impliqué, dans de nombreuses étapes de réflexion individuelles et collectives, l’ensemble des adhérents du réseau national, avec des réseaux régionaux et départementaux.

Soutenir et développer des initiatives et  des ressources éducatives

FRENE souhaite favoriser et soutenir les échanges, les expérimentations et les actions d’EE pour tous et tout au long de la vie.

Bénévoles et salariés du secteur “Éducation” de FRENE œuvrent pour :

  • contribuer au développement et à l’amélioration des actions outils, et dispositifs  d’EE ;
  • impulser et soutenir la recherche et l’innovation pédagogique ;
  • faciliter la mutualisation ;
  • mobiliser des moyens et développer des partenariats pour soutenir les actions éducatives.

Ainsi, les actions menées visent à :

  • mettre en relation les acteurs éducatifs ;
  • animer la mutualisation des ressources ;
  • animer un travail de veille et de prospection au service des actions éducatives et des acteurs ;
  • créer et diffuser des ressources pédagogiques contribuant à l’innovation pédagogique et au transfert d’expériences ;
  • concevoir, mettre en place et animer des projets partenariaux à l’échelle nationale et internationale, favorisant ou soutenant la réalisation d’actions éducatives par les acteurs de l’EE ;
  • mettre en synergie et accompagner les dynamiques territoriales d’actions d’EE.

Publier pour faire progresser l’éducation à la nature et à l’environnement ! 

Informer sur l’éducation à l’environnement (EE), faire circuler les idées et les réflexions, promouvoir les expériences sont des missions prioritaires de FRENE.

La mise en œuvre de cette mission requiert une démarche professionnelle. A cette fin, notre service édition et information gère les flux d’informations, participe à l’identification des besoins puis encourage et accompagne les dynamiques d’écriture collective en vue de la publication et de la diffusion papier ou numérique de documents (bulletins, fiches, revues, ouvrages…).

Nos publications s’adressent en priorité aux éducateurs, aux pédagogues et chercheurs en sciences de l’éducation mais aussi à toute personne se sentant actrice de l’EE.

Ancrés sur le terrain, les documents publiés contribuent à enrichir la réflexion sur les approches pédagogiques et les pratiques éducatives. Ils ouvrent la voie à l’action auprès d’un lectorat de plus en plus conscient des enjeux écologiques et sociaux de l’EE.

Pour favoriser une diffusion large et plurielle, toutes nos productions sont sous licence Créative Commons offrant la possibilité d’utiliser et de modifier les documents pour un usage non commercial à condition de citer les sources et de conserver la même licence. Dans le même esprit, nous appliquons une politique de tarifs abordables qui repose sur le soutien de partenaires techniques et financiers ainsi que sur un investissement bénévole fort. Ces choix et notre organisation sont clairement définis dans notre ligne éditoriale.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à :

Consolider les activités en éducation à l’environnement et pérenniser l’emploi

L’objet social de FRENE est de promouvoir et développer l’éducation à l’environnement (EE) en France. Une de ses préoccupations principales concerne la consolidation des activités en EE et la pérennisation de l’emploi. 

Des difficultés financières

La période actuelle s’avère difficile pour un grand nombre de structures associatives œuvrant dans le domaine de l’EE. Ces structures sont confrontées à un contexte socio-économique où la reconnaissance d’un « besoin environnemental » ne s’accompagne pas forcément d’une hausse des ressources qui y sont consacrées.

Les relations avec les pouvoirs publics évoluent avec un passage de témoin important entre l’État et les collectivités et une pratique du partenariat perturbée par l’émergence d’appels d’offres d’éducation à l’environnement.

Cette évolution s’accompagne de nouvelles exigences pour les associations en matière de conduite de leur projet associatif et de concertation territoriale avec les acteurs publics et privés.

Une évolution structurelle

D’autre part, les associations ont beaucoup évolué du fait de l’embauche et de la professionnalisation de leurs salariés. Ceci a augmenté leur capacité d’action et leur impact sur le territoire, mais nécessite un ajustement progressif de leur fonctionnement interne.

Un appui, des outils

FRENE met à disposition des réseaux territoriaux et des associations de terrain l’ensemble des ressources pour favoriser la consolidation de leur projet, de leurs activités et de leurs emplois.

Pour aller dans ce sens, la participation de FRENE au Centre National d’Appui et de Ressources en Environnement (CNARE) a pris de l’ampleur avec un soutien conséquent à son pilotage. L’objectif global du CNARE est de fournir aux associations d’EE, à travers leurs réseaux territoriaux, un appui et des outils, pour développer et pérenniser leurs activités.

Ces outils sont focalisés, d’une part, sur le renforcement du projet associatif des structures et, d’autre part, sur l’assise économique et financière des activités ainsi que sur la mise en place de partenariats pérennes avec les acteurs du territoire.

Ainsi, l’étude argumentaire et le module de sensibilisation « Partenariat associations / pouvoirs publics » ont pour objectif général d’œuvrer à préserver des relations partenariales entre associations et pouvoirs publics, juridiquement stables et économiquement pérenne.

Le Dispositif d’évaluation et de valorisation de l’utilité sociale en environnement (DEVUSE) permet aux structures de l’économie sociale et solidaire et aux collectivités de mieux identifier et construire ensemble les projets répondant aux besoins du territoire.

Le soutien aux acteurs se concrétise également à travers l’appui aux réseaux territoriaux d’EE.

FRENE favorise  la mise en place de projets collectifs des réseaux territoriaux, tels que l’état des lieux des réseaux et le rapport d’activités commun, ou encore la mise en œuvre de la dynamique Tableau de bord, qui mènent à terme à un ensemble cohérent d’outils pour le maintien et le développement des réseaux territoriaux, et ainsi à une meilleure vitalité de l’EE en France.

Repenser notre rapport au monde

La dimension politique de l’éducation à l’environnement apparaît aujourd’hui comme une évidence, un levier essentiel au développement durable : nous devons repenser notre rapport au monde, repenser la place de l’Homme dans les sociétés et nécessairement repenser l’Homme dans sa dimension “spécifique”.

Mobiliser les acteurs

La mobilisation des acteurs associatifs dans le champ politique et à toutes les échelles de territoire, du local à l’international devient une nécessité.

Des espaces de projet s’ouvrent à FRENE qui doit les investir collectivement et construire des partenariats autour des valeurs qui l’animent.

Les enjeux sont de deux ordres :

  • l’émergence d’une démocratie participative
  • la traduction opérationnelle d’un développement durable qui respecte les principes définis lors du sommet de Rio.

Affirmer son identité, ses valeurs… et s’ouvrir

Les actions menées visent à :

  • Affirmer l’identité et les valeurs collectives du réseau.
  • Rendre plus lisible les liens existants entre l’action politique et l’action de terrain.
  • Structurer avec plus de lisibilité les acteurs de l’EE aux différentes échelles de territoire : national, régional, départemental et local.
  • Clarifier la place de FRENE et des réseaux territoriaux dans le CFEEDD et dans l’ONG Planet’ERE.
  • Positionner FRENE dans la société civile.

Stimuler la réflexion collective

De nombreuses problématiques, de nombreux concepts sont abordés au sein du réseau (listes de diffusion, réunions, débat, …).

L’actualité livre des chantiers permanents de réflexion, qui interpellent les acteurs de l’éducation à l’environnement. Certains projets internes au réseau font l’objet de débats et de discussions. Le besoin de mettre en relation des valeurs et d’identifier des arguments pour préparer/enrichir les débats est présent.

Construire une réflexion autour de problématiques qui nous concernent et débattre des concepts au sein du réseau :

permettre le débat et l’échange d’idées sur tout thème, sans enjeu, sans pression, sans délais, pour le plaisir des idées, pour la curiosité intellectuelle, pour l’avancée de la pensée sur des sujets qui nous concernent/nous intéressent.

  • Lorsqu’un sujet émerge, envisager les différents points de vue possible, via la discussion.
  • Être capable de se décentrer et de construire ses propres argumentaires sur chaque thème.
  • Mutualiser et capitaliser les idées, les mettre en forme et à disposition du réseau.
  • Donner du sens et de l’action à nos réflexions et problématiques : être capable de discerner tous les enjeux mais aussi d’apporter de la matière pour que chacun élabore ses opinions et fixe ses propres limites.

Soutenir des projets de recherche-action

Au-delà du débat et de l’échange d’idées, disposer d’un espace pour creuser une question et engager un travail de recherche qui vise à transformer la réalité et produire des connaissances concernant ces transformations. Avec le souhait d’accueillir des universitaires et des chercheurs pour échanger ou faire des thèses.

Quelques thématiques :

  • La pertinence des partenariats entre association et entreprises.
  • Réflexion sur la définition des termes qui modèlent l’éducation à l’environnement, travailler les notions et les outils pédagogiques à utiliser.

Nous contacter

Vous pouvez nous laisser un message en utilisant le formulaire de contact ci-dessous