Le réseau français d’éducation à la nature et à l’environnement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Retour sur les 30èmes Rencontres nationales des acteurs de l’EE

…Enfin ! Après un an d’attente, l’heure des retrouvailles a sonné ! En petit comité, nous étions une quarantaine et dans des conditions très particulières, mais nous avons réussi à nous réunir en chair et en os, pour échanger, réfléchir, découvrir et nous enrichir mutuellement des expériences de chacun. C’était dans le Grand Est, à la cité des Paysages, sur la colline de Sion, avec une météo plutôt clémente au milieu de cet été pluvieux : il faisait bien frais mais ensoleillé, alors nous en avons bien profité !

Vous l’aurez compris, un réseau c’est des liens, des connexions, des rencontres et des partages, qui ne se résument pas à du quantitatif. Cette édition n’était donc pas celle de la fréquentation record, mais plutôt une micro-édition inoubliable de par la qualité de ces échanges et de ces participants ! La preuve en images !


Immersions

Les deux premières journées ont été consacrées aux immersions. Sur 4 sites différents, les participants ont pu faire connaissance et commencé à appréhender les différentes composantes et différents contextes des territoires lorrains, et quelles diversités et richesses ! Rencontre avec des hommes et des femmes à l’origine d’initiatives innovantes qui s’engagent sur le virage de la transition :

  1. Approchez, y’a tout aux Voivres !

Le village des Voivres, au cœur des Vosges fait preuve d’un dynamisme économique et social exceptionnel. Portés par des élus qui croient fermement à l’innovation et l’entreprenariat au cœur de la ruralité, la diversité des activités sur la commune y est impressionnante. Un véritable laboratoire d’envie et de possibles qui s’est ouvert à ses participants.

  1. Secrets des « terrils » lorrains

Si vous ne connaissez pas la vallée de la Meurthe, autour de Dombasle et Rosières-aux-Salines, amusez-vous à regarder une photo aérienne ou satellite. Vous serez étonnés d’y voir un nombre impressionnant d’étangs mais surtout d’énormes bassins à l’eau turquoise. Ce sont les témoins des industries d’exploitation des alluvions et du sel souterrain, pour en faire du bicarbonate. La nature a su s’adapter et nous surprendre avec l’adaptation d’espèces parfois très rares…

  1. Cimes city

Les participants à l’immersion « dans les arbres » à Saint sauveur ont pu profiter d’une totale déconnexion numérique, et donc pas de photos ! Une belle expérience qui laisse toute sa place à l’imaginaire ! « Profiter de la vie à 10m de hauteur » « Regarder l’arbre sous un angle encore jamais exploré » « Être suspendu en l’air mais aussi dans le temps »… autant de témoignages recueillis auprès de notre équipe de grimpeurs d’arbres amateurs.

  1. Audaces en Déodatie…

Dans les Vosges on aime les histoires, et si on imagine l’histoire des trois petits cochons et de leurs cabanes par là-bas, la famille serait bien plus grande et encore plus originale : maisons collectives en paille avec chauffe-eau solaire, « soucoupes volantes », maison de castors à constructions collectives, incroyables héliodômes, maisons médicales sans blouses… et pour finir en beauté, le formateur qui montre l’exemple dans sa maison personnelle ! Chapeau ! (de paille).


Co-construction

Il faisait bon sous le soleil de novembre Lorraine pour mettre en mouvement la pédagogie de projet ! Dans ce cadre, et suite aux immersions aux quatre coins du territoire, des problématiques ont émergées :

  • Comment le cadre de vie professionnel peut être un support au passage à l’action ?
  • Face à l’urgence écologique, quels publics sensibiliser prioritairement et comment ?
  • Accessibilité à la nature pour tous : de quelle accessibilité parlons-nous ?
  • Comment mettre en mouvement les habitants pour leur territoire ?

En petits groupes, les participants ont pu creuser, échanger, développer, expérimenter, et vivre ces questionnements, pour mettre en place des débuts de réponses et solutions dans leur structure et/ou leur territoire.

Des ateliers d’échanges de pratiques et de savoirs, pour partager entre pairs nos petits « trucs », et animer, s’animer ! Du Mar’eau           aux couronnes de fleurs, en passant par l’écocathlon ou la promotion de la santé environnement, chacun a pu partager du pratico-pratique si utile à nos activités.   Et en parallèle de ces temps de réflexions et de travail pédagogique :

  • Une conférence de Joe Spiegel sur les « transitions citoyennes et émancipatrices ». Ancien maire de la commune alsacienne de Kingersheim, cofondateur de « place publique », un mouvement politique « citoyen écologiste et solidaire », il est venu échanger sur ses expériences et divers travaux de systèmes démocratiques, laboratoires de transitions en territoire.
  • Un spectacle, à destination des enfants, mêlant musiques avec des matériaux de récup, robot venant du futur, et messages sur le tri et le recyclage des déchets…
  • Un forum ouvert qui posait la question : « Quelles transitions à engager à l’horizon 2054 ? » animé par Axel de la Cité des Paysages (un lieu inspirant pour traiter de ces questions !).
  • Des allocutions de la présidente du département, Chaynesse Khirouni, de la vice-présidente de région, Marie-Gabrielle Chevillon, du député de Meurthe et Moselle, Dominique Potier, du co-président du Graine Lorraine du Grand Est, Philippe Malaisé, ainsi que des co-président.e.s et directeur du FRENE, Pascal Plumet, Sophie Descarpentries et Olivier Blanc, enfin de la Secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique, Bérangère Abba, en visio-conférence, et en présence de nombreux élus du territoire.
  • Une déambulation et des représentations clownesques de la troupe du théâtre de Cristal, sur nos visions de la vie en 2054 !
  • De la musique et des danses endiablées avec la fanfare Mova Bunda, et le groupe franco-burkinabé Terya (« amitié »)
  • Un crieur au béret et à la conque !
  • Un bar’bu avec planches apéro, ragondins en bois et cervoises fraiches.
  • Et puis les étoiles de Sion, ces petits morceaux de colonnes vertébrales d’anciennes créatures des mers, les crinoïdes, fascinant et poétique…

Nous contacter

Vous pouvez nous laisser un message en utilisant le formulaire de contact ci-dessous